Comment isoler ses murs par l’extérieur pour un maximum de confort et de protection ?

Culture Renovation » Actu » Comment isoler ses murs par l’extérieur pour un maximum de confort et de protection ?

Les façades des bâtiments, constamment exposées aux caprices climatiques, subissent des variations de température et d’humidité. Tout comme les travaux des murs intérieurs, les travaux d’isolation des murs extérieurs sont aussi une étape essentielle dans l’amélioration de l’efficacité énergétique de votre maison mais aussi pour la rénovation. Si votre objectif est d’isoler intégralement votre logement, l’isolation thermique par l’extérieur (ITE) s’avère être la solution de choix. Cette technique novatrice implique l’application d’une couche isolante directement sur le mur (façade) externe de votre maison, suivie d’une protection adéquate, que ce soit par un enduit ou un bardage rapporté.

L’atout majeur de l’ITE est sa capacité à ajouter une épaisseur importante d’isolant, généralement entre 8 et 15 centimètres, ce qui en fait une option privilégiée pour une isolation principale. Contrairement à l’enduit isolant, cette méthode offre une performance thermique accrue, qui permet une régulation efficace de la température intérieure de votre logement.

Une astuce pratique à considérer lors de ces travaux d’isolation et de rénovation est la possibilité d’effectuer le ravalement de mur simultanément, pour simplifier le processus et améliorer l’efficacité du chantier.

À la fin des travaux d’isolation, vous bénéficierez d’un confort accru à l’intérieur de votre maison, avec une température agréable, tout en assurant la protection durable de vos façades contre l’érosion. Ce guide vous accompagnera dans le choix des isolants les mieux adaptés, comme la laine de verre, la ouate de cellulose, le polystyrène, ou d’autres matériaux isolants, en fonction de vos besoins spécifiques. Découvrez également les avantages de cette rénovation énergétique, les performances, et les critères de choix pour prendre les meilleures décisions et maximiser l’efficacité énergétique à l’intérieur de votre logement.

L’intérêt d’isoler les murs extérieurs 

Opter pour l’isolation des murs extérieurs (ITE) se justifie par diverses raisons. Cela contribue à améliorer l’efficacité énergétique et le confort thermique à l’intérieur de votre maison. Tout d’abord, cette approche devient incontournable lorsque les murs de votre maison ne disposent pas de cavité à isoler. Dans le cas de vieilles maisons, cette situation est fréquente, ce qui restreint les options d’isolation à l’intérieur (ITI) ou à l’extérieur. Vous pouvez choisir de concrétiser votre projet d’isolation des murs extérieurs de votre logement en contactant CTBG. Découvrez comment cette entreprise peut vous aider à isoler vos murs via ce lien https://ctbg-groupe.fr/isolation-des-murs-ite. 

Si vous souhaitez éviter de perdre de l’espace au sol en isolant par l’intérieur, l’isolation des murs extérieurs (ITE) s’avère être la solution idéale pour votre logement. Isoler par l’intérieur (ITI) implique généralement :

  • La construction d’une ossature en bois
  • L’installation d’une isolation en mousse rigide
  • L’installation d’un pare-vapeur 
  • Une finition en plaques de plâtre

L’isolation par l’intérieur entraîne une perte d’espace au sol importante, pouvant atteindre 100 à 150 mm, en fonction du type d’isolant et de la valeur U recherchée, une considération importante pour les maisons avec des pièces de taille modeste.

La minimisation des ponts thermiques constitue une autre motivation importante pour choisir l’isolation par l’extérieur, surtout par rapport à l’isolation par l’intérieur. Les ponts thermiques se produisent lorsque le froid ou la vapeur d’eau traverse les murs solides de votre maison de l’extérieur vers l’intérieur. L’isolation extérieure enveloppe la maison d’une feuille isolante, afin de réduire ainsi les ponts thermiques. L’isolation intérieure (ITI) laisse subsister quant à elle, certains de ces ponts thermiques, en particulier aux jonctions des murs.

Egalement, si vous souhaitez exploiter la masse thermique des murs principaux comme un type de chauffage à accumulation, l’isolation extérieure est la solution à privilégier. En isolant par l’extérieur (ITE), la masse thermique des murs de maçonnerie se réchauffe progressivement, et restitue ensuite lentement la chaleur stockée à l’intérieur de la maison. Cela favorise une efficacité énergétique accrue et un confort thermique durable.

Il ne faut pas oublier l’aspect économique de ce projet de rénovation. Isoler un mur extérieur vous garantit une réduction des dépenses en énergie. En effet, vous réduisez considérablement la perte d’énergie dans votre logement et vous diminuez vos coûts de chauffage.

Enfin, l’isolation des murs extérieurs offre la possibilité de rafraîchir et de renouveler l’aspect extérieur de votre propriété tout en améliorant son efficacité thermique. L’installation de l’isolant sur le mur est chimiquement et mécaniquement liée à la surface existante, en créant un nouvel enduit ou revêtement de briques qui confère à votre maison une apparence revitalisée. 

Aussi, les finitions acryliques ou les enduits peuvent contenir des pigments de couleur, éliminant ainsi la nécessité de repeindre l’extérieur et générant des économies significatives en frais de redécoration à long terme. 

Le type d’isolant pour isoler les murs extérieurs

Choisir le type d’isolant pour les travaux d’isolation des murs extérieurs nécessite plusieurs considérations qui viennent influencer la décision. Certains isolants sont classés comme fermés à la vapeur, ce qui signifie qu’ils n’absorbent pas l’eau et limitent le passage de la vapeur d’eau. 

D’autres, en revanche, sont ouverts à la vapeur, en offrant une perméabilité à l’air qui permet une absorption et une libération rapides de l’humidité. Cette propriété est importante pour maintenir une structure sèche, en particulier dans le contexte des anciennes maisons à murs massifs conçues pour être ouvertes à la vapeur.

Les principaux matériaux pour une isolation thermique par l’extérieur (ITE) comprennent :

  • Des isolants d’origine végétale : le liège, la ouate de cellulose, un matériau végétal recyclé, et la fibre de bois
  • Des isolants d’origine minérale : la laine de roche, la laine de verre, la laine de mouton
  • Des isolants synthétiques : le polystyrène et la mousse résolique

La fibre de bois est un isolant respirant lorsqu’il s’agit d’isolation des murs extérieurs (ITE) pour des projets ponctuels. Associée à une finition perméable à la vapeur, comme un enduit à base de chaux, la fibre en bois offre une solution idéale. 

D’autre part, l’isolation en laine minérale se distingue par sa perméabilité à la vapeur d’eau, son caractère incombustible, mais diffère légèrement de la fibre de bois en ne pouvant pas être directement enduite. La laine de verre et la laine de roche offrent des performances reconnues et une bonne isolation phonique.

Les isolants fermés à la vapeur, souvent synthétiques, sont couramment désignés comme des isolants en panneaux rigides. Cette catégorie comprend des produits comme le PIR, le PUR et le EPS. Toutefois, l’installation précise et durable de ces matériaux sur des vieilles maisons nécessite une attention particulière pour éviter d’endommager la structure. Il est recommandé de faire appel à un installateur qualifié, accompagné d’une garantie pour assurer la durabilité du travail mais aussi le choix de l’isolant adéquat pour votre maison. CTBG peut assurer cette intervention sous devis.

Choisir le bon isolant dépendra des exigences spécifiques du projet, allant de la résistance thermique aux propriétés écologiques, en passant par le coût et la facilité d’installation.

Les procédures pour la pose d’une isolation des murs extérieurs

Optimisez les avantages de votre isolation des murs extérieurs en suivant ces conseils pratiques.

Identifiez la composition murale

Tout comme l’isolation des murs intérieurs, avant de débuter les travaux d’isolation des murs extérieurs, il est important de déterminer la composition de vos murs. Les maisons avec des murs en briques pleines bénéficient généralement davantage de cette méthode. Des motifs de briques alternés et la largeur des murs peuvent être des indicateurs, et l’âge de la maison offre également des indices pertinents.

Choisissez un installateur qualifié

Sélectionnez soigneusement votre installateur en vous assurant qu’il possède les accréditations nécessaires et peut fournir des exemples concrets de son travail. Les retours d’autres propriétaires ayant eu recours à ses services sont précieux. Obtenez plusieurs devis pour évaluer le coût de l’isolation des murs extérieurs et renseignez-vous sur les options de finition extérieure proposées.

Le processus d’isolation extérieure chez CTBG se déroule en quelques étapes claires. Tout commence par une demande d’expertise, puis des experts en énergie effectuent une visite technique gratuite et sans engagement. Si le devis d’expertise est accepté, un dossier d’éligibilité est constitué, suivi de la mise en œuvre des travaux après accord. 

Effectuez une enquête préalable

Avant de débuter les travaux, un installateur qualifié effectuera une enquête pour évaluer vos murs et déterminer le type d’isolation le mieux adapté, pour ensuite vous orienter vers le choix d’isolant à privilégier. Il peut également identifier des problèmes structurels qui nécessitent une résolution préalable. Des ajustements mineurs, comme le retrait des installations suspendues, peuvent également être nécessaires.

Procédez à l’installation de l’isolation

L’installation de l’isolation des murs extérieurs se fait sans nécessité de déménagement, car elle s’applique à l’extérieur du logement. Pendant la préparation des murs et la fixation de l’isolant, un certain bruit peut être attendu, mais des déshumidificateurs peuvent être utilisés pour atténuer les éventuelles perturbations.

Mise en place du système de ventilation

Veillez à inclure un système de ventilation efficace dans votre projet d’isolation des murs extérieurs. Cela garantira une circulation d’air adéquate à l’intérieur de la structure de chaque mur, et contribuera au confort thermique et à la gestion de l’humidité à l’intérieur de votre maison.

Finition avec enduit ou bardage

La dernière étape implique l’application d’un enduit ou d’un bardage sur chaque mur de a maison, en tant que finition pour votre isolation murale extérieure. Que ce soit un enduit traditionnel ou un système de revêtement extérieur, comme des plaquettes de briques pour maintenir l’aspect maçonné, cette phase complète le processus. Généralement, l’installation complète de l’isolation thermique par l’extérieur (ITE), dont l’isolation et la finition, peut prendre entre trois et six semaines, pour un résultat optimal.

Les coûts et aides financières pour l’isolation extérieure

L’isolation des murs extérieurs, bien que technique, offre des atouts énergétiques importants. Les coûts associés varient de 43 à 250 euros par mètre carré. Le prix de ces travaux dépend de facteurs comme la méthode d’installation, l’épaisseur des matériaux, et les défis d’accès à la façade. Obtenez des devis détaillés pour une estimation précise des prix. 

Pour alléger la charge financière, plusieurs aides sont disponibles. Toutefois, soyez vigilant aux offres alléchantes à 1 euro, car le reste à charge minimal est de 10%. Les travaux doivent être réalisés par un artisan RGE, avec une résistance thermique minimale du mur de 3,7m². K/W. Jusqu’à juillet 2022, le dispositif des Certificats d’économies d’énergie offrait une aide, mais d’autres alternatives subsistent.

Les principales aides sont : 

  • MaPrimeRénov’ : Jusqu’à 75 €/m² pour ménages très modestes
  • TVA réduite : 5,5% sur la plupart des travaux, directement sur le devis
  • Éco-PTZ travaux : Jusqu’à 15 000 euros pour isolation seule, 50 000 euros pour rénovation intégrale (gain énergétique minimum 35%)
  • Aides locales : Renseignez-vous localement pour des opportunités

Dans cette perspective, CTBG peut vous accompagner pour effectuer toutes les démarches admin afin de concrétiser votre projet d’isolation.

Comment isoler ses murs par l’extérieur pour un maximum de confort et de protection ?
Retour en haut